Sélectionner une page

La Transition énergétique et ècologique

 Nous aurons une priorité pour la rénovation énergétique par l’isolation des bâtiments communaux mais aussi ceux mis en location par les bailleurs sociaux. Les bénéfices de ces bailleurs sociaux doivent être réinvestis en faveur de la transition énergétique!

Penser à moins dépenser d’énergie et privilégier les systèmes intelligents, raisonner en fonction des économies attendues et faire en sorte que les entreprises s’engagent financièrement sur les bénéfices promis lors de la signature de contrats.

– Biomasse et méthane peuvent être des solutions accessoires.

– Favoriser les déplacements à vélo ou en transports en commun, quand cela est possible!

– La pratique du localisme dans les cantines, évitant aux fruits et légumes de traverser l’Europe et  au poulet de provenir du Brésil. Il en résultera un surcoût à chiffrer mais une partie de cette somme pourra revenir aux commerçants d’Angers, suite à un certain enrichissement des producteurs locaux !

Espaces verts, Biodiversité et aménagement urbain

– Les espaces verts sont aussi une vitrine d’Angers, cas du jardin du Mail et de Terra Botanica.  La « coulée verte » est un exemple de jardin public du XXIème siècle.

  • – La plantation d’arbres, le meilleur climatiseur existant en ces époques où sévit un réchauffement climatique et la création d’espaces verts bien entretenus doivent se poursuivre.
  • Revégétaliser les places d’Angers qui sont devenues froides et minérales, comme la place du Ralliement, la place Jean XXIII, place de l’Europe

 

Cependant, les prix doivent être contenus. Des études de coût comparés entre le public et  les entreprises privées doivent se faire systématiquement.

– La destruction d’espaces verts, dans le but de constructions immobilières, sera limitée. C’est le cas de la congrégation de ND de Nazareth, vendue à des promoteurs immobiliers, où des centaines d’arbres risquent d’être abattus pour faire place à des lotissements logeant peu de personnes donc peu en conformité avec l’Ecologie, (vaa 422),

Collecte par la ville d’Angers des sapins, après les fêtes de fin d’année pour en faire du compost.

 

  • Installation de panneaux solaires sur les bâtiments municipaux SI CELA N’AFFECTE PAS L’ESTHETISME DE LA VILLE
  • Installation de bac à compost dans les écoles, y seront déposés les déchets organiques des cantines, ceux des familles des enfants scolarisés si les parents souhaitent participer au projet et à tous les habitants du quartier qui seront intéressé par l’initiative
  • On sait aujourd’hui que la question écologique passe principalement par l’éducation, on sait également que certaines générations n’ont pas été sensibilisée à la question de l’environnement comme le sont les nouvelles générations, et que les parents répondent aux attentes de leurs enfants alors éduquer les enfants, c’est éduquer les parents. Ce compost pourra être utilisé dans les différents espace verts de la ville et par les citoyens s’ils le souhaitent.
  • Mise en place d’éoliennes dites « individuelles » SI CELA N’AFFECTE PAS L’ESTHETISME DE LA VILLE
  • Nous nous tournerons de préférences vers les éoliennes turboliennes (éoliennes qui fonctionne avec deux jeux de pales qui tournent dans des sens inverses) ou vers le statoéolien (éoliennes très efficace en ville car la position des pales permet de répondre aux changements de sens du vent, fonctionne avec peu de vent ET aux vents très forts, ne font pas de bruit), ce sont de petites éoliennes, plus performantes et moins encombrantes qui peuvent être installées sur des bâtiments, donc à taille humaine.

 

 Biodiversité:

Bien que nous soyons au coeur de la ville, la biodiversité devra être prise en compte, tant au niveau de la gestion des parcs et jardins qu’au niveau des plans d’urbanisme, ayant une ambition environnementale forte! Une coopération avec la ligue de protection des oiseaux sera réalisée, nous nous sommes engagés en faveur de plusieurs de leurs propositions comme la baisse de la pollution lumineuses ou la sensibilisation dans les écoles