Sélectionner une page
Extraits de l’article de Saumur Kiosque du 19 février 2020

Municipales à Saumur : La liste Rassemblement National. Plus de sécurité. Moins d’impôts

Patrick Morineau était fier d’annoncer ce mercredi 19 février que la liste pour le Rassemblement National qu’il conduit pour les municipales de mars a été la première a être déposée en sous-préfecture. « Nous n’avons pas eu de mal à la construire » explique-t-il. Pour lui, la diabolisation est terminée : « Quand nous allons à la rencontre de la population, nous recevons un bon accueil, nous sommes écoutés« .

Ghislaine Hupont, Patrick Morineau, Daniel Jouenne

La date de la réunion publique que la liste va tenir n’est pas encore annoncée. En attendant, Patrick Morineau et les deux premiers co-listiers qui l’accompagnent, Ghislaine Hupont et Daniel Jouenne, vont à la rencontre des saumurois sur les marchés et à leurs domiciles. Quand on les interroge sur leurs ressentis sur ces échanges, ce sont les problèmes d’insécurité et d’incivilité qu’ils mettent en avant : « La population en a marre des bagarres rue Saint-Nicolas ou devant l’ancien « Prévert », des mobylettes sans pots d’échappement à 5 heures du matin« . Pour eux, cela ne concerne pas que la police nationale, « le premier magistrat de la ville c’est quand même le maire. Il faut densifier la police municipale et équiper la ville de caméras de vidéoprotection« . La fiscalité est le second point qu’ils ont relevé. Pour Patrick Morineau, il est possible de baisser la pression fiscale : « Comparés à d’autres villes, les impôts fonciers à Saumur sont trop élevés. Il est possible de faire en sorte qu’ils soient abaissés. Beaucoup de personnes considèrent, comme nous, que le budget de la ville n’est pas toujours utilisé à bon escient. Il faut plus de rationalité« .

Concentrés sur le 1er tour

La liste est prête, mais les candidats ne sont pas fléchés sur les communes associées notamment : « Je crois que nous habitons Saumur, à l’heure de la loi NoTRE, il est surprenant encore de mettre avant les communes associées presque 50 ans après la fusion association. La poste, d’ailleurs a arrêté cette classification pour les communes associées » explique Daniel Jouenne, pressenti pour être le deuxième adjoint. Pour lui, ce qui compte c’est le premier tour. Pour mémoire, la liste de Monique Lieumont Briant avant réalisé le score de 11.45 % (1 351 voix) au premier tour et de 8,06% (978 voix) au second tour. Parmi les membres de la liste, ils ne sont que 3 à avoir été présents en 2014, Patrick Morineau, Francis Martin et Bernard Béchet. La moyenne d’âge est de 58 ans

Liste : « RASSEMBLEMENT POUR SAUMUR »

1. PATRICK MORINEAU – 69 ANS – CHEF ENTREPRISE INDUSTRIELLE
2. GHISLAINE HUPONT – 64 ANS – COMMERÇANTE
3. DANIEL JOUENNE – 62 ANS – MILITAIRE
4. MARIE DUPONT – 39 ANS – MÈRE AU FOYER
5. GILLES GROS – 67 ANS – CONSULTANT INTERNATIONAL EN COMMERCE
6. ANNE SOPHIE LEMENACH – 34 ANS – AUTO-ENTREPRENEUSE
7. TRISTAN ROUCHER – 46 ANS – CHARGE D’AFFAIRES EN COMMERCES
8. BRIGITTE DE CLARENS – 66 ANS – MÈRE AU FOYER
9. BERNARD BECHET – 72 ANS – CHEF ENTREPRISE EN BÂTIMENT
10. ARMELLE TIQUET – 45 ANS – EMPLOYÉE D’ASSURANCE
11. JEAN NOEL BEAUMONT – 56 ANS – FONCTIONNAIRE TERRITORIAL
12. VÉRONIQUE LA CROIX – 62 ANS – EMPLOYÉE D’ASSURANCES et DE BANQUE
13. PATRICK DE CLARENS – 71 ANS – MÉDECIN
14. BLANCHE BODIN – 18 ANS – ÉTUDIANTE
15. JUAN FAURE
16. MARTINE CAILLAUD
17. MICHEL PASTOR
18. VÉRONIQUE TEISSEIRE
19. PATRICK BOTTEREAU
20. NATHALIE CORDIER
21. MICHEL LEPICIER
22. ANNIE MENDOZA
23. FRANCIS MARTIN
24. LOUISE SCRIBOT
25. DIDIER AUGIRON
26. SABRINA BOULAY
27. BERNARD TRAVERS
28. MICHELE FAURE
29. MATTHIEU PAVILLON
30. JACQUELINE VAUDIN
31. GEORGES HOLLARD
32. HUGUETTE BAZILLE
33. GABRIEL THOMAS
34. EUGENIE VEDRENNE
35. DANIEL DINAND